Le groupe sud-africain Steinhoff chute ce jeudi à la Bourse de Johannesburg après un article faisant état d’une enquête de la justice allemande à l’encontre de ses dirigeants sur des soupçons de fraude comptable. L’action cotée à Johannesburg perd autour de 9%.

Selon Reuters, le parquet d’Oldenbourg, ville du nord de l’Allemagne proche du siège européen du groupe sud-africain, propriétaire notamment du français Conforama, enquête depuis 2015 sur des soupçons d’un gonflement artificiel par Steinhoff de son chiffre d’affaires.

L’enquête vise le président du directoire, Markus Jooste, ainsi que d’autres dirigeants de l’entreprise, précise Reuters.

Coté aussi à la bourse de Francfort, le titre Steinhoff perd 8,8% à 3,96 euros.

Basé en Afrique du sud, Steinhoff International est un conglomérat présent notamment dans la production et la distribution de meubles. Le groupe est présent dans 30 pays au travers de 6 500 magasins et possède 17 usines.


Mariata Dieng, Nouakchott