La question posée par Financial Afrik au président de la BAD, en marge des dernières assemblées de l’institution, a reçu une réponse qui mérite d’être écoutée plusieurs fois.

Le président Akinwumi Adesina ne s’est pas dérobé face à cette question essentielle dans la mise en oeuvre de ses 5 grandes priorités (High Five).  L’investissement dans l’Agriculture, l’Energie et les Infrastructures nécessitent des capitaux qui sont à rechercher auprès des actionnaires de la banque mais aussi dans le marché.  L’appel du président Macky Sall du Sénégal lors des dernières assemblées de la Banque Africaine de Développement, tenues à Ahmadabad, exprime la position africaine sur la nécessaire recapitalisation de la Banque. Une position qui n’est pas, semble-t-il, la mieux partagée auprès des membres non régionaux. A moins que les pays émergents dont l’Inde et la Chine ne changent la donne.