Le volume de crédits accordés aux acteurs économiques par les banques locales, au cours du premier trimestre 2017, a augmenté de 28,9% par rapport à la même période en 2016.

Selon un rapport du Comité monétaire et financier national (Cmfn) du Cameroun, ces financements à l’économie sont passés de 2 440,9 milliards de francs Cfa en mars 2016 à 3 145,8 milliards de francs Cfa à fin mars 2017, soit une augmentation de plus de 700 milliards de francs Cfa.

Le comité reconnait que cette embellie est en partie la conséquence de la forte sollicitation des banques par l’Etat et ses démembrements, qui demeurent les principaux clients des institutions bancaires camerounaises.

En  effet,  l’Etat camerounais sollicite de plus en plus les banques pour financer son fonctionnement et ses investissements face à un problème de trésorerie  entraîné par  la baisse des recettes publiques provenant des matières premières.