Denny Kalyalya, Gouverneur de la Banque centrale du Cameroun

Le taux directeur de la banque centrale zambienne s’établit à 11% contre 12,5% auparavant, selon un communiqué publié jeudi 10 août.

Le gouverneur de la banque centrale, Denny Kalyalya, justifie cette réduction du taux directeur par la baisse de l’inflation. «  Nous estimons qu’elle (inflation) devrait rester dans la fourchette d’objectif à moyen terme, à savoir 6% à 8%. Nous avons également observé que la croissance économique est anémique ces derniers temps », a-t-il expliqué.

Avec  un abaissement de 150 points de base sur son taux débiteur de référence, la banque centrale a également réduit le taux de réserves obligatoires de 300 points de base, de 12,5% à 9,5%.

Pour ce pays, les perspectives de croissance économique à moyen terme devraient s’améliorer, avec une révision à la hausse de la croissance du produit intérieur brut (PIB) pour 2017 et 2018, respectivement de 3,9% à 4,3% et de 4,6% à 5,1%, note-t-on dans le document.

Ce contenu pourrait également vous intéresser