Le groupe LOCAFRIQUE a racheté les 34% que détenait Bin Laden Group dans le capital de la Société africaine de raffinage (SAR). Dans sa livraison de ce vendredi 11 août, le quotidien sénégalais « Libération » révèle que LOCAFRIQUE, spécialisé dans le crédit-bail, a déboursé 10 milliards de F CFA (environ 15 millions d’euros) pour s’octroyer  les parts de Bin Laden Group.

D’après le journal, la transaction qui aura duré plusieurs semaines, vient d’être approuvée par le Conseil d’administration de la SAR et LOCAFRIQUE siégera désormais dans le tour de table de la raffinerie, avec Petrosen, Total et le groupe nigérian Sara.

Créée en 1961, la Société africaine de raffinage (SAR) a démarré ses activités le 31 Octobre 1963 et a été inaugurée le 27 janvier 1964 par le Président de la République d’alors, Léopold Sédar Senghor. Elle est l’une des premières entreprises du Sénégal en termes de chiffre d’affaires et au cœur de la politique énergétique du pays et assure l’approvisionnement du marché sénégalais en produits pétroliers.

La Compagnie Ouest Africaine de Crédit-bail, LOCAFRIQUE, se dit être  la première institution financière spécialisée dans le leasing au Sénégal. Elle accompagne les entreprises dans leur création, leur extension, ou encore dans la diversification de leur activité.

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser