Le déficit commercial de la Tunisie s’intensifie et s’élève à 8,628 milliards de dinars (3,589 milliards de dollars) contre 6,856 milliards de dinars (2,852 milliards de dollars) au cours de la même période l’année dernière.

Ces estimations ont été rendues publiques jeudi 10 août par l’Institut tunisien de la statistique (INS) qui impute ce résultat au déficit observé auprès de certains partenaires, notamment la Chine, l’Italie et la Turquie, avec des déficits respectifs de 2,378 milliards de dinars (987 millions de dollars), 1,156 milliards de dinars (480 millions de dollars) et 1,014 milliards de dinars (422 millions de dollars).

L’INS a d’ailleurs constaté une aggravation du déficit commercial malgré l’amélioration des exportations  qui ont connu une  croissance de 12,9% au niveau des industries agro-alimentaires, de 18% dans les  industries mécaniques et électriques et de 13,2% dans le secteur  du textile-habillement et cuir.

Aussi, l’on a noté une progression  dans les importations du pays qui ont nettement enregistré  un bond de 18,8% pour se situer à 27,756 milliards de dinars (11,548 milliards de dollars)  lors des sept premiers mois de 2017, contre 23,363 milliards de dinars (9,704 milliards de dollars) durant la même période l’année dernière.

Pour ce qui est du taux de couverture, il  a légèrement reculé pour  s’établir  à 68,9% depuis le début de cette année, contre 70,7% au cours des sept premiers mois de l’année dernière.