ZimAlloys, deuxième producteur de ferrochrome du Zimbabwe va céder 70% de ses actions à un investisseur indien anonyme. L’accord de 90 millions de dollars a été finalisé par Reggie Saruchera, directeur judiciaire de l’entreprise.

« L’accord a été retardé en raison des discussions autour de l’évaluation de la société. Une fois le paiement effectué, une partie de l’argent ira vers les créanciers tandis que le reste répondra aux besoins en fonds de roulement ».

Pour rappel, ZimAlloys, a été vendu au consortium Benscore dirigé par Farai Rwodzi pour 10 millions de dollars en 2005. La société n’a pas décollé en raison de la mauvaise performance de la production, attribué à la fermeture de quatre fours, ainsi qu’à la mauvaise qualité des métaux et à la hausse des coûts opérationnels. Aujourd’hui l’entreprise cumule un passif estimé à environ 60 millions de dollars.