La commission des crimes économiques et financiers (EFCC) du Nigéria a déclaré avoir recensé plus de 615 millions de dollars de biens mal acquis appartenant à l’ex-ministre nigériane du pétrole par ailleurs ex-présidente de l’OPEP, Diezani Alison-Madueke.

« Outre les boîtes d’or, d’argent et de bijoux en diamant, d’une valeur de plusieurs millions de livres trouvées dans sa résidence, nous avons recensé plus d’une douzaine de bâtiments à travers le pays dont la valeur cumulée dépasse 500 millions de dollars», a déclaré l’agence.

Parallèlement aux poursuites au Nigéria, la justice américaine cherche également à récupérer des actifs de 144 millions de dollars, y compris le produit de la vente d’un condominium de luxe à Manhattan.

Alison-Madueke a été nommé au poste de ministre du pétrole par Goodluck Jonathan en 2011. Elle a occupé ce poste jusqu’à l’élection présidentielle  de 2015 ayant portés Mamahadou Buhari à la tête du pays.

Ce contenu pourrait également vous intéresser