Désormais, les citoyens de 80 pays dont la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, le Canada, l’Inde, l’Afrique du Sud, les Seychelles, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, peuvent voyager au Qatar sans visa d’entrée. 

Cette mesure prise par le Qatar quelques jours seulement après le début de sa crise diplomatique avec ses voisins du Golfe, est considérée par les observateurs comme une politique de séduction pour éviter l’isolement. Pour rappel, le Qatar est accusé en juin dernier de financement du terrorisme. Une accusation qui est à l’origine de la rupture des relations entre ce petit pays riche et six autres nations du golfe dont l’Arabie Saoudite qui a été l’instigateur de cette offensive.

Concrètement, les relations diplomatiques entre le Qatar et ses voisins ont pris fin, les frontières bloquées et la circulation des personnes considérablement réduite. Donc, cette levée de visa pour 80 Etats du monde serait bien réfléchie par le pays pour éviter d’être isolé.

Selon Hassan Al Ibrahim, président du bureau du tourisme du Qatar, avec 80 pays sélectionnés pour une entrée sans visa, son pays est aujourd’hui le territoire, le plus ouvert du golfe. « Nous sommes heureux d’inviter les visiteurs à découvrir notre très célèbre hospitalité, notre héritage culturel et nos trésors naturels », a-t-il déclaré.