Après avoir connu une tendance baissière durant quelques années, la production de cacao au Ghana pourrait connaitre une hausse. Le gouvernement ambitionne de la porter à 1,5 million de tonnes dans les quatre années à venir, contre 778.000 tonnes actuellement.

« Nous veillerons aussi à ce que les cultivateurs de cacao puissent être fiers de leur place dans la société. Nous ferons de la culture du cacao une source d’emplois fructueuse à nouveau », a déclaré le président ghanéen, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo en conférence de presse lundi 7 août.

Deuxième producteur de cacao au monde après la Côte d’Ivoire, le Ghana a enregistré sa plus forte production de cacao avec 1 million de tonnes en 2011, avant de connaitre une chute lors de la saison 2015/2016, enregistrant une production de 778.000 tonnes seulement.

Le Président explique ce recul par l’absence d’un approvisionnement adéquat en engrais, produits chimiques, logistique, ainsi qu’au non-versement des primes et bonus incitatifs aux cultivateurs.

Dans son programme de renforcement de la production de cacao, l’Etat prévoit  que le Bureau du cacao recrute 7.000 employés pour former un personnel de pollinisation manuelle qui appliquera les pollens directement dans les fleurs de cacao dans tout le pays afin d’augmenter les rendements.

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser