Les banques zimbabwéennes ont réalisé un bénéfice de 100,59 millions de dollars au premier semestre de 2017, représentant une augmentation de 47,99% par rapport aux 67,97 millions de dollars déclarés durant l’exercice précédent, a déclaré la banque centrale le 4 août. 

Au cours de la période considérée, la performance du secteur bancaire du pays a été satisfaisante car les actifs totaux ont augmenté à 9,65 milliards de dollars, tandis que les indicateurs de capitalisation et de rentabilité reflètent une performance améliorée.

« Pour assurer une rentabilité durable, les institutions bancaires devraient mettre en place des modèles commerciaux adaptables qui sont suffisamment solides et résilients au fil du temps, en interrogeant davantage leurs chaînes de valeur, en mettant l’accent sur les initiatives d’amélioration et d’efficacité », a déclaré le gouverneur de la banque centrale, John Mangudya.

Nonobstant la crise de liquidité actuelle, le total des dépôts a augmenté de 6,71%, passant de 6,55 milliards de dollars au 31 mars 2017 à 6,99 milliards de dollars au 30 juin.

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser