L’Etat du Nigeria  prévoit un taux de croissance économique  de 2,2%  cette année, 4,8 en 2018 et 4,5 en 2019, avant d’atteindre 7% en 2020.

Cependant, ces prévisions du gouvernement nigérian, publiées jeudi  03 août, divergent avec celles du Fonds monétaire international (FMI). L’institution de Bretton Woods n’est pas si optimiste, selon ses prévisions sorties mercredi 02 août, dans lesquelles, il s’attend à ce que l’économie nigériane augmente de 0,8% cette année. Du coup, les menaces à la croissance restent élevées, a commenté le FMI.

Pour rappel, l’économie nigériane a connu une récession en 2016. Les faibles prix du pétrole et l’augmentation du vol de l’or noir dans le Delta du Niger ont réduit les recettes publiques, causant des pénuries de dollars et paralysant  l’économie.