L’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) a accordé à la Centrafrique un appui financier de 15 milliards de FCFA destiné à la réalisation de certains travaux à l’aéroport de Bangui.

Ce montant permettra à l’aéroport de  réponde aux normes internationales recommandées par l’OACI.

Selon  le ministre des Transports Théodore Jousso cette aide venait en complément aux financements de l’Agence Française de Développement (AFD) et du Fonds saoudien pour le développement qui ont permis d’entreprendre des travaux de clôture et de réhabilitation du tarmac de l’aéroport international de Bangui en état de dégradation avancée.

Le Fonds saoudien  a participé  à hauteur  de  7 milliards  dans ce financement qui vise la réhabilitation de l’aéroport afin de faciliter l’ouverture du pays au monde.

Ces travaux qui concernent également la piste d’atterrissage vont contribuer à la sécurisation de l’aéroport tout en permettant aux aéronefs de désenclaver la RCA.

Réalisés par une entreprise sud-africaine, les travaux sont placés sous le contrôle d’un bureau d’études français.