Un Métro Express d’une valeur de 537 millions de dollars sera bientôt réalisé en Ile Maurice, selon le Premier ministre Pravind Jugnauth qui a donné l’information lundi 31 juillet. En effet, cette ligne ferroviaire reliera les cinq principales villes du pays.

Le Métro Express « boostera notre économie, car chaque station constituera un pôle de développement économique, il nous permettra de réaliser des économies substantielles par rapport aux 115 millions de dollars que coûte la congestion routière au pays chaque année et les 285 millions de dollars représentant le coût d’opération des véhicules. Et il permettra de réduire les émissions de carbone et les accidents », a déclaré le Premier ministre devant la presse.

D’après le chef du gouvernement mauricien, les travaux du Métro Express débuteront en septembre de cette année et le projet sera mené en deux phases. La première phase, Port-Louis/Rose-Hill, sera complétée d’ici septembre 2019 et la seconde reliant Rose-Hill à Curepipe devrait être finalisée d’ici septembre 2021, peut-on lire dans les colonnes de  l’agence Xinhua.

Le Métro Express va accueillir 53.800 passagers par jour pour la première année, avec une croissance de 4% par an. Le transport restera gratuit pour les personnes du troisième âge, les invalides, les écoliers, les collégiens et les étudiants.

Pour la réalisation de ce projet, elle  est confiée à la firme indienne, Larsen & Toubro, a affirmé le Premier ministre.