Moins de deux mois après la signature d’un accord d’amodiation entre la PME française AMR (alliance minière Responsable) et la SMB (société minière de Boké), dans le cadre d’une mutualisation des infrastructures existantes, le consortium SMB- Wining a déjà entamé en ce mois de juillet des opérations de prospection devant aboutir au démarrage de la production de bauxite sur le périmètre du permis d’AMR.

Selon AMI, si l’AMR et la SMB ont bien signé un accord d’amodiation le 14 juin 2017 et que le texte a été déposé au ministre des mines, Abdoulaye Magassouba, ce dernier ne l’avait pas encore validé à la mi-juillet. Pourtant, les autorités sont supposées autoriser les droits de la SMB sur le permis avant que celle-ci ne puisse y démarrer ses opérations.