Le dernier rapport de la Banque mondiale sur la Côte  d’Ivoire révèle une imminente privatisation de la Banque de l’habitat de Côte d’Ivoire (BHCI) et de Versus Bank.

Ces  deux établissements bancaires ivoiriens sont  à capitaux majoritairement publics. « La privatisation de la BHCI (51,6%) et de Versus Bank (100%) a été annoncée et devrait intervenir avant la fin de 2017 », indique ce rapport de l’institution financière internationale publié en juillet 2017.

En effet, le gouvernement ivoirien a entamé depuis quelques années le processus de cession de ses parts dans des établissements bancaires. Début juillet 2017, l’Etat a cédé 841.500 actions représentant 10% de ses parts dans le capital de Nsia Banque sur le marché boursier régional.

Pour la privatisation de Versus Banks, la banque d’affaires Rothschild & Cie, l’un des plus grands acteurs de « Fusion-acquisition » de la place de Paris, a obtenu un mandat de conseil financier pour la cession des actifs.

Selon un schéma de référence pour la cession des actifs de l’institution financière, près de « 67% » du capital de Versus Bank devraient être cédés à un groupe d’établissements bancaires et « 33% » cédés à des investisseurs nationaux.