La Banque Africaine de Développement (BAD) investira 24 milliards de dollars dans  l’agriculture dans le cadre de son programme Feed Africa, une stratégie pour le développement agricole en Afrique.

L’annonce a été faite par le président de la Banque, Akinwumi Adesina, dans un discours prononcé la semaine dernière lors de la célébration du 50e anniversaire de l’Institut International pour l’Agriculture Tropicale (IITA) à Ibadan, au Nigeria.

Adesina a souligné que l’objectif de la Banque est de «veiller à ce que l’Afrique se nourrit dans un délai de dix ans et débloque tout le potentiel de son agriculture».

Selon le Président de la BAD, les futurs millionnaires et milliardaires d’Afrique sortiront du secteur agricole. «L’Afrique dépense actuellement 35 milliards de dollars par an pour l’importation de nourriture. Cela représente 35 milliards de dollars qui devraient être conservés sur le continent. Il s’agit d’un marché que les jeunes peuvent exploiter afin de créer de nouvelles richesses chaque année », a-t-il ajouté.

Et de poursuivre : « L’agriculture ne devrait plus être considérée comme un mode de vie ou un secteur du développement, mais plutôt comme une entreprise de création de richesse ».

Ce contenu pourrait également vous intéresser