S.E. Dr. Sidi Ould TAH, Directeur Général de la BADEA et  S.E.M. Fortunato-OFA MBO NCHAMA, Président de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC).

La Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) et la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) ont signé, le 26 juillet 2017, au siège de la BADEA à Khartoum, un accord de Ligne de Crédit en vertu duquel la BADEA octroie à la BDEAC, une Ligne de Crédit de 15 millions de dollars américains, dans le cadre de son programme de financement du secteur privé.

 

La Ligne de Crédit vise à contribuer au financement des opérations du secteur privé dans zone de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), qui comprend la Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, le Tchad et la Guinée Equatoriale, par l’Intermédiaire de la Banque de Développement des États d’Afrique Centrale de fournir un financement approprié pour les projets dans divers secteurs économiques, qui contribuerait au développement durable à la  création d’emplois, à l’amélioration des conditions de vie des citoyens et atténuation de la pauvreté.

 

 

L’accord de la Ligne de Crédit a été signé par S.E. Dr. Sidi Ould TAH, Directeur Général de la BADEA et par S.E.M. Fortunato-OFA MBO NCHAMA, Président, de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC).

Il est intéressant de noter que la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) est l’institution de Financement du développement de la Communauté Economique et Monétaire des Etats de l’Afrique Centrale (CEMAC).

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser