Le Mozambique va cesser d’importer du sucre blanc en 2018 lorsqu’il deviendra autosuffisant dans la production de sucre brut et raffiné.

Selon Max Tonela, ministre de l’Industrie et du Commerce du Mozambique, la compagnie sud-africaine Tongaat Hulett va construire une raffinerie au Mozambique pour transformer le sucre brun en sucre blanc. Le ministre s’exprimait, lundi  24 juillet 2017, à l’occasion du lancement de la construction de la nouvelle raffinerie de sucre blanc de Xinavane, dans la province de Maputo.

Pour sa part,  le producteur de sucre a déclaré qu’il construirait cette raffinerie de 41 millions de dollars américains dans son usine de Xinavane, au nord de la capitale Maputo, avec une première production attendue en septembre 2018.

Le Mozambique est un importateur net de sucre, et la construction de la raffinerie de sucre, d’une capacité annuelle de 90.000 tonnes, devrait être achevée en octobre 2018. La production de la raffinerie Xinavane remplacera les importations et ses concepteurs prévoient une expansion future pour faire face à la croissance sur le marché local et aux opportunités d’exportation.

Coté à la bourse de Johannesburg, Tongaat qui opère en Afrique du Sud et au Zimbabwe, a une capacité de production de 250.000 tonnes de sucre brun.L’entreprise a déclaré qu’elle vise à augmenter les ventes sur le marché intérieur en élargissant son réseau de distribution.

Ce contenu pourrait également vous intéresser