L’Agence française de développement (AFD) a accordé une subvention de 90 milliards de francs CFA au Cameroun dans le cadre du troisième Contrat désendettement et développement (C2D). 

L’enveloppe est destinée, d’une part, au financement complémentaire de la troisième phase du programme de consolidation et de pérennisation du dispositif de formation et d’insertion agropastoral et halieutique (PCP-Afop) financé à hauteur de 26,5 milliards de francs CFA et, d’autre part, au financement du Conseil agropastoral (PCP-Acefa) pour une enveloppe de 62,5 milliards de francs CFA.

Pour le gouvernement camerounais, la réalisation des deux programmes « placera de façon irréversible le Cameroun dans la dynamique de l’amélioration durable de la production agropastorale à l’horizon 2035 ».

Ces interventions intègrent également les objectifs et priorités de développement à travers la promotion de l’auto-emploi des jeunes et la croissance inclusive et durable des territoires ruraux au Cameroun.

Ce contenu pourrait également vous intéresser