D’une superficie de 8.000 hectares, la ville d’Orania (composée de 97% de blancs) est créée dans les années tumultueuses de la fin de l’apartheid. Aujourd’hui, cette ville va bientôt entrer dans l’histoire, en se dotant de sa propre monnaie électronique.

La ville d’Orania devrait se doter de sa monnaie électronique à la mi-août  et rejoindre ainsi le cercle très restreint du club des utilisateurs de monnaie virtuelle, avec l'”e-ora”, la version électronique de la devise ora utilisée dans la ville.

Dans cette localité de l’Afrique du Sud, les habitants peuvent échanger leurs rands pour des billets libellés en “ora” au taux de un pour un à l’équivalent de la “banque centrale” de la ville.

La ville finance cette devise en plaçant sur des comptes rémunérés les rands sud-africains contre lesquels ils sont échangés.

Ce contenu pourrait également vous intéresser