Makhtar Diop, vice-président de la Banque mondiale pour la région Afrique

Une manne financière émanant de la Banque mondiale (BM) est sur le point d’arriver dans les comptes de l’Etat de la Guinée Conakry. En effet, le vice-président de la BM pour l’Afrique, Makhtar Diop, a annoncé mardi 18 juillet à la télévision guinéenne, que l’institution injectera 503 millions de dollars dans le pays d’Alpha Condé.

Cette enveloppe financière dégagée sous forme d’aide budgétaire sera investie dans différents domaines en Guinée. Les secteurs prioritaires sont l’énergie, les mines, l’agriculture et les infrastructures, dans le but de créer de l’emploi et des ressources pour des familles pauvres.

Makhtar Diop qui était en Guinée dans le cadre d’une mission d’évaluation a déclaré en substance : « Nous avons fait une revue des portefeuilles avec un accent particulier sur le secteur de l’énergie. La Guinée a fait des avancées très significatives dans le domaine de la production d’énergie hydro-électrique, avec la construction des barrages de Kaléta (240 mégawatts), de Souapiti (500 mégawatts) et d’autres micros-barrages en projets ».

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser