Le Groupe FINACTU vient de finaliser l’évaluation et la certification actuarielles des engagements techniques de la Mutuelle Agricole Marocaine D’Assurance (MAMDA), la Mutuelle Centrale Marocaine d’Assurance (MCMA), et la Mutuelle Ataamine Chaabi (MAC).

Depuis 2011, FINACTU conduit annuellement cet audit complet des engagements techniques des mutuelles, et produit une certification actuarielle des provisions portées au bilan.
Les provisions techniques constituent en effet un poste majeur du bilan des sociétés d’assurance. Dans toutes les compagnies, leur évaluation est au cœur de l’appréciation de la solvabilité : compte tenu de leur importance, une erreur, même minime, sur leur évaluation peut modifier substantiellement l’appréciation que l’on a de la solvabilité.

Thibault GAUTHIER, actuaire senior du Groupe FINACTU, déclare : « Depuis que je suis en charge de ces audits, j’ai toujours eu beaucoup de plaisir à travailler avec les équipes du groupe MAMDA-MCMA-MAC, et particulièrement avec sa Direction Actuariat qui bénéficie d’une connaissance très fine du portefeuille et des engagements techniques des mutuelles. Depuis le début des années 2000, la fonction Actuariat joue un rôle de plus en plus important au sein des mutuelles et, au-delà des exigences réglementaires, le Groupe souhaite développer cette expertise en interne, sécuriser la politique de provisionnement, et optimiser la tarification des contrats. »


 

A propos

Mamda et Mcma sont deux mutuelles marocaines, juridiquement et financièrement indépendantes, mais partageant des moyens communs (management, locaux et ressources commerciales).

Née en 1963, la Mamda (Mutuelle agricole marocaine d’assurance) propose des produits d’assurance couvrant l’ensemble du secteur agricole : l’agriculteur, son exploitation, ses récoltes et son matériel. Elle a également mis en place une assurance Multirisque Climatique dédiée aux cultures céréalières et légumineuses. Pour améliorer le processus d’indemnisation, la Mamda a développé, depuis 2011, un réseau de plus de 200 experts agricoles et investi dans des systèmes d’information pointus (suivi par satellite, géolocalisation, automatisation des règlements, etc.). Les efforts fournis ont permis de doubler le taux de pénétration de l’assurance agricole au Maroc en l’espace de 5 ans.

Née en 1969, la Mcma (Mutuelle centrale marocaine d’assurance) propose une gamme complète de produits d’assurance, hors assurance agricole qui restent du domaine de la Mamda, et répond plus globalement à l’ensemble des besoins en assurance des familles. Pour rester fidèle aux principes cardinaux du mutualisme que sont la participation et la démocratie, Mcma encourage ses sociétaires à se regrouper par affinités régionales, professionnelles ou en fonction de leurs besoins propres. Les groupements ainsi créés servent d’intermédiaires entre les sociétaires et le management.

La Mamda est aujourd’hui le premier assureur agricole du marché marocain.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser