Libreville recherche des partenaires privés pour stimuler la croissance du secteur minier. Le deuxième producteur africain de Manganèse entend ainsi s’associer au secteur privé pour traiter localement les minerais avant exportation. L’annonce a été faite par Christian Magnagna, Ministre des mines.

En effet, le pays d’Afrique centrale recherche des alternatives à la courbe descendante des prix du pétrole. Ainsi, le traitement local des minerais du pays contribuera à augmenter le PIB de quatre (4) points de pourcentages. Pour se faire, le gouvernement de Bongo mise sur la construction d’usines de traitement.

« L’investissement direct étranger dans notre secteur minier est faible et la part des mines dans notre PIB est faible», a déclaré le ministre des mines. « Les unités de transformation nécessitent des ressources financières considérables. Nous avons besoin de partenariats public-privé pour atteindre ce but».

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser