Les tarifs actuellement en vigueur au Port autonome de Douala (PAD) seront révisés.  Cette décision prise par les administrateurs va dans le sens de la modernisation et du renforcement de la compétitivité de la plateforme portuaire.

Selon le directeur général du Port Autonome de Douala (PAD), Cyrus Ngo’o, pour concilier les options de modernisation et de compétitivité, deux actions urgentes s’imposent à savoir le ré- équilibrage de la structure économique et financière des concessions et la révision des tarifs portuaires qui datent d’une vingtaine d’années.

Dans cette mouvance, « la révision des tarifs doit être envisagée. Elle vise à accroître la capacité d’autofinancement de l’Autorité portuaire locale, à revenir à l’équilibre analytique des postes d’exploitation en vue d’un service de qualité à nos clients », a-t-il précisé. 

Selon des sources, la stagnation tarifaire qui a duré une vingtaine d’années est pour beaucoup dans la dégradation de l’outil portuaire et la saturation des installations.