Le Cameroun, le Gabon, le Congo et la Centrafrique tenteront de mobiliser, ce mercredi 5 juillet 2017, une enveloppe globale de 28 milliards de francs CFA, à travers une émission de titres publics. 

Mais cette fois-ci, le Gabon devrait se tailler la part du lion. Plus gros émetteur pour l’opération, le Gabon s’attend à lever près de 11 milliards de francs CFA, à travers l’émission de bons du Trésor assimilables (BTA) d’une maturité de 26 semaines. La Centrafrique, qui tentera elle de mobiliser 4 milliards de francs CFA, procédera de la même manière que le Gabon.

Quant au Trésor public camerounais, déjà à sa troisième émission en seulement un mois, tentera de lever 5 milliards de F CFA , alors que le Congo essayera de collecter auprès des souscripteurs 8 milliards de francs CFA , avec une émission de BTA d’une durée de maturité identique à celle du Cameroun.

Notons que cette nouvelle opération se tient dans un contexte de difficultés de trésorerie que vivent plusieurs pays de la sous-région.

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser