En marge  travaux de la 110 ème session de la Commission Permanente des Eaux (CPE) de l’Organisation de la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS),  tenue du vendredi 30 juin au dimanche 2 juillet  à Saint-Louis du Sénégal (250 km au Nord de  Dakar),  le nouveau haut commissaire de l’institution a donné les grandes lignes de sa vision.

L’OMVS serait « à la croisée des Chemins » a déclaré Ahmed Diane Séméga, appelant ses collaborateurs à doubler d’efforts.   Le haut commissaire a décliné  les priorités de son mandat de 4 ans en ces termes : «mettre en marche le volet navigation est un programme de première génération, pour la réalisation d’ouvrages communs à tous les pays membres. La dynamique d’intégration ne peut se renforcer qu’en mettant en œuvre ce volet navigation, qui traine depuis 45 ans, afin de soutenir les populations qui vivent autour du bassin, ainsi que le volet hydraulique ».

Pour rappel, La Commission permanente des eaux (CPE) de l’OMVS est un organe consultatif du Conseil des ministres. A ce titre, la commission  est chargée des principes et modalités de la répartition des eaux du fleuve dans les domaines de l’agriculture, de l’industrie, de l’alimentation en eau potable et des transports.