L’entreprise de safari durable Wilderness Safaris est heureux d’annoncer la réouverture de ses camps dans la concession Mombo, mondialement connue dans le delta de l’Okavango au Botswana. Mombo Camp et Little Mombo Camp entrent ainsi dans la quatrième génération et les hôtes pourront admirer le nouveau design dès fin février 2018.

Une des destinations écotouristiques et sauvages les plus importantes d’Afrique

«Nous sommes ravis d’avoir démarrer le processus de rénovation des deux camps afin de proposer à nos clients un service excellent et des expériences safaris exceptionnelles dont nous avons l’habitude d’offrir à Mombo Camp », a déclaré Grant Woodrow, COO de Wilderness Safaris. Pour maintenir l’expérience Mombo originale, les nouvelles villas offriront le luxe raisonnable et durable maximum de cette première destination tout en assurant une expérience brousse authentique. « Notre objectif, en terme de luxe et d’ excellent service était toujours de partager le magnifique paysage dans lequel nous évoluons avec les autres, et de respecter le paysage. Mombo Camp et Little Mombo Camp continueront à poursuivre ces objectifs en fonctionnant 100% à l’énergie solaire et en maintenant le bilan carbone au plus faible possible. Mombo est sans aucun doute l’une des destinations sauvages et écotouristique les plus importantes d’Afrique – une destination avec un modèle touristique avec le plus petit impact possible sur l’environnement et qui profite de ses expériences sur le long terme. »

 

The place of plenty

Situé sur l’île principale dans la réserve de Moremi, l’emplacement Mombo attire un très grand nombre et une grande variété d’animaux. La concession est donc connue dans le monde entier comme « The Place of Plenty » et est une destination touristique très prisée. Pour permettre aux clients aussi pendant la phase de reconstruction d’avoir accès à cette région unique, Wilderness Safaris a construit un camp de luxe temporaire avec vue sur les prairies. Le camp de transition a été construit en laissant une empreinte carbone extrêmement faible sur l’environnement et sera à nouveau détruit à l’ouverture de Mombo Camp et Little Mombo Camp à la fin février 2018.

 

Tout dans son lieu habituel

L’éthique de la durabilité des 4C (conservation, communauté, culture, commerce) de Wilderness Safaris joue un rôle important dans la destruction du camp, qui est réalisé avec la plus grande sensibilité. « Notre objectif est de construire les deux nouveaux camps avec le même bilan carbone que les camps précédents. L’idée est de construire exactement au même endroit sans étendre latéralement, de telle sorte que les arbres environnants ne soient pas affectés. Ainsi, le côté long reste le même, l’expansion a lieu seulement dans le sens de la profondeur dans les prairies », déclare Woodrow. « Nous connaissons déjà Mombo depuis trois générations et la prochaine étape sera très excitante. Nous sommes heureux d’informer nos partenaires des travaux de construction et de leur communiquer l’ouverture de la quatrième génération Mombo. »

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser