Le service de statistique du Ghana (SSG) a annoncé, mercredi 28 juin, que la croissance du produit intérieur brut (PIB) du pays a atteint 6,6% au premier trimestre 2017, contre 4,4% à la même période de l’année dernière.

Selon le SSG, la valeur du PIB au premier trimestre 2017 était de 44,73 milliards de Cedis ghanéens (10,13 milliards de dollars), par rapport à 36,3 milliards Cedis ghanéens (8,26 milliards de dollars) au cours de la période correspondante de 2016.

« Le secteur de l’industrie a enregistré le taux de croissance le plus élevé de 11,5%, suivi du secteur agricole avec 7,6% et le secteur des services en troisième position avec une croissance de 3,7% ».

Le sous-secteur de la pêche pour sa part a affiché le taux de croissance annuelle le plus élevé à 31,6%, tandis que le sous-secteur de la foresterie et de l’exploitation forestière a enregistré le taux de croissance le plus bas à 3,4%.

Le SSG a expliqué néanmoins que « la mise en service du champ pétrolier TEN (Tweneboa-Enyenra-Ntomme) a grandement contribué à la croissance du PIB puisque, pour la même période de l’an dernier, ce champ n’était pas encore entré en service ».