Un comité réunissant de grandes banques internationales s’est prononcé en faveur du taux au jour le jour sur les actifs obligataires du Trésor américain (repo) comme alternative au Libor pour le marché des dérivés.

La Commission des taux de référence alternatifs (Alternative Reference Rates Committee, ARRC) était missionnée par les régulateurs, y compris la Réserve fédérale américaine, qui craignaient que le déclin des prêts interbancaires de court terme depuis la crise financière de 2008 ne sape la confiance dans le Libor, sur lequel sont adossés de nombreux dérivés. Le taux repo a été préféré au Overnight Bank Funding Rate (OBFR), un taux de financement au jour le jour utilisé dans les transactions sur les marchés des fonds fédéraux et de l’Eurodollar.

Le repo a été jugé plus approprié après étude de la profondeur et de la robustesse de son marché, a précisé l’ARRC. “J’ai confiance que le nouveau taux de référence choisi aujourd’hui par la Commission des taux de référence alternatifs est basé sur un marché profond et activement traité et qu’il sera hautement robuste”, a déclaré dans un communiqué Jerome Powell, gouverneur à la Réserve fédérale. “Avec ce choix, l’ARRC a fait un nouveau pas vers la résolution des risques liés au Libor.”

La confiance dans le London Interbank Offered Rate (Libor), sur lequel s’appuient plus de 350.000 milliards de dollars de transactions de par le monde, a aussi été entamée par des tentatives de manipulation multiples avant et pendant la crise financière. (Karen Brettell, Véronique Tison pour le service français).

Source: Reuters