Sous administration provisoire depuis le 10 novembre 2015, la Banque de l’Habitat du Gabon (BHG) n’aura pas pu redressé la pente. Le ministre de l’Economie, Régis Immongault, a notifié la liquidation de l’institution  par une correspondance du  20 juin référencée aun°001566/MEPPD/CAB/enjj, adressée à l’administrateur provisoire,  Marcel Ngazïssao.  

«Je vous demande de diffuser à l’ensemble du personnel de la BHG, la décision portant clôture de l’administration provisoire, retrait d’agrément et liquidation de la banque», a notifié le ministre. Le placement sous  administration provisoire n’aura donc pas suffi à redresser la BHG. Faute d’une restructuration réussie et d’un retour à l’équilibre, l’établissement se voit retiré des registres presque au même moment où la commission bancaire de l’Afrique Centrale (Cobac) décidait de placer la  Banque gabonaise de développement (BGD), actionnaire majoritaire de la BHG à 58%, sous administration provisoire. La Banque de l’Habitat du Gabon avait obtenue son agrément par la décision n°79/CI/06/CNC du 26 juin 2006 et avait commencé ses activités le 7 janvier 2007.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser