Les exportations de pétrole brut du Nigéria devraient dépasser 2 millions de barils par jour (bpd) en août prochain, son niveau le plus élevé depuis 17 mois. La raison en est que l’industrie pétrolière du pays était souvent paralysée par des attaques contre des pipelines dans le Delta.

Selon Reuters qui a livré l’information jeudi 22 juin, des exportations de 2,02 millions de bpd sur 67 cargaisons sont prévues en août, selon les plans de chargement préliminaire. La production résurgente, si elle est soutenue, exercera une pression supplémentaire sur les efforts déployés par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole pour réduire les résultats en faveur des prix du pétrole.

Alors que les exportations du début de 2016 étaient fixées à 2 millions de bpd, la production pétrolière nigériane n’a pas atteint ce niveau depuis octobre 2015, selon les données de Reuters. Le vol des oléoducs dans la région du Delta entraîne des arrêts fréquents, une limitation de la production et des attaques militantes tout au long de l’année 2016 contre  l’industrie pétrolière.

L’augmentation provient du fait que la production de pétrole libyenne rebondit également, atteignant 885 000 bpd cette semaine et ciblant 1 million de bpd d’ici juillet.