L’éditeur de l’indice Morgan Stanley (MSCI) a publié son rapport le 22 juin 2016.  Parmi les nouveautés,  l’introduction de la Chine dans le MSCI Emerging Markets.  Quelque 222 entreprises chinoises à grande capitalisation (catégorie A)  seront introduites dans l’indice MSCI Emerging Markets, représentant 0,73% de sa capitalisation.

MSCI a également annoncé que l’indice Argentine MSCI ne sera pas reclassifié comme Marchés émergents, étant donné que les investisseurs ont exprimé des inquiétudes vis-à-vis des améliorations d’accessibilité au marché, récemment mises en œuvre, notamment la suppression des contrôles des capitaux et des restrictions des opérations sur les devises, en indiquant que ces améliorations devaient rester en place sur une période plus longue pour être considérées comme étant irréversibles. Par conséquent, l’indice Argentine MSCI restera sur la liste de révision dans le cadre de la révision annuelle de la classification des marchés 2018.

De plus, la décision sur la suppression potentielle de l’indice Nigéria MSCI de l’indice Marchés frontières MSCI a été retardée à novembre 2017 pour donner plus de temps aux investisseurs institutionnels internationaux de mieux évaluer l’efficacité de la nouvelle période de négociation pour les opérations sur les devises introduite par la Banque centrale du Nigéria.

Enfin, MSCI a publié aujourd’hui la Révision de l’accessibilité des marchés mondiaux 2017 pour les 84 marchés qu’elle couvre.

Chaque année en juin, MSCI communique ses conclusions, sur la base de discussions avec la communauté internationale des investisseurs, sur la liste des marchés en cours de révision. C’est également à cette période qu’elle annonce les marchés qui feront l’objet d’une révision pour une reclassification potentielle du marché au cours du cycle suivant.

Bible des investisseurs, le  rapport MSCI  est publié tous les mois de juin et et concernant l’accessibilité de 84 marchés dans le monde classé en différentes catégories.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser