Le ministère de l’Économie et des finances a annoncé une prise de participation du Maroc au capital de la Banque de Développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC).

La signature de ladite convention s’est effectuée à Rabat entre le ministre de l’Economie et des finances, Mohammed Boussaid et le vice-président de la BDEAC, Zounguere Sokambi Armand Guy

Selon Boussaid, cette action s’inscrit dans le cadre de la vision stratégique du Roi Mohammed VI, visant à participer aux instances financières et économiques africaines.

Le ministre a également rappelé le retour du Royaume à l’Union africaine et l’accord pour son adhésion à la CEDEAO, tout en soulignant la ferme volonté du Maroc de nouer des partenariats économiques et financiers gagnants-gagnants au niveau continental.

Par ailleurs, il a réitéré l’intérêt que porte le Maroc au renforcement de ses relations avec les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

Pour sa part, le vice-président de la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale a qualifié d’ « historique » la signature de la prise de participation du Maroc au capital de la BDEAC.

Zounguere Sokambi Armand Guy a aussi souligné que cette action est de nature à rapprocher davantage le Maroc des pays d’Afrique centrale. Un rapprochement qui passe par le renforcement de la coopération Sud-Sud et l’encouragement de l’investissement privé.

Le vice-président de la BDEAC a précisé en outre que la prise de participation du Maroc au capital de la BDEAC aura pour effet de permettre aux pays de la région de faire face aux exigences d’une économie de plus en plus mondialisée et a souligné le rôle stratégique que joue le Royaume dans le renforcement de la coopération Sud-Sud entre les pays africains et notamment les pays membres de la CEMAC.

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser