Le Kenya vient de rejoindre l’Africa Finance Corporation l’organisme multilatéral panafricain de financement du développement et développeur de projets.

Ainsi, il devient le troisième pays d’Afrique de l’Est à adhérer à cet organisme après le Rwanda et l’Ouganda et le quinzième membre de l’organisation.

L’adhésion survient un mois après le sommet phare de l’AFC dénommé « AFC live ». Ledit sommet, a vu la participation de plus de 600 leaders de l’industrie et des chefs d’Etat pour débattre des opportunités et des défis de l’investissement dans Infrastructure en Afrique.

Le Kenya est l’une des plus grandes économies du continent et a longtemps été un centre régional pour l’Afrique de l’Est, son emplacement géographique pivot à l’intersection entre l’Est et le Sud, ce qui en fait un centre commercial reliant les deux régions.

En tant que l’un des plus importants financeurs et développeurs d’infrastructures en Afrique, AFC est parfaitement placé pour améliorer la qualité de l’infrastructure du Kenya, permettant au pays de capitaliser sur sa position stratégique et ses perspectives de croissance.

Selon Andrew Alli, PDG d’AFC, l’adhésion du Kenya est une étape cruciale pour atteindre notre objectif de développer des infrastructures de haute qualité dans toute l’Afrique et générer une croissance économique positive sur le continent.