Moody’s a rabaissé la note de cinq grandes banques en Afrique du Sud. Il s’agit de la Standard Bank, Absa, la Nedbank, FirstRand Bank et Investec Bank. La note de crédit des dépôts en devise locale des banques a été révisée de «Baa2» à «Baa3».

« La principale cause des baisses de notes est l’environnement opérationnel difficile en Afrique du Sud, caractérisé par un ralentissement économique prononcé, et par l’affaiblissement de la solidité des institutions, qui a conduit Moody’s à corriger son score de profil macroéconomique pour l’Afrique du Sud de “Modéré“ à “Modéré moins“ » explique Moody’s.

Par ailleurs, en 2016, l’Afrique du sud a réalisé une croissance de seulement 0.3%. L’agence de notation estime une croissance 2017 à seulement 0.8% et de 1.5% en 2018.

Le contexte économique difficile et l’incertitude politique pèse sur la confiance des investisseurs et la volatilité des cours des actifs, à terme, les banques devraient en conséquence connaître des difficultés du point de vue de Moody’s.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser