Par Mariata DIENG 

François Auclair, Directeur général Officier, Algold

La société minière Canadienne, Algold Ressources Ltd a annoncé lundi, 12 juin, que le gouvernement mauritanien a officiellement consenti à l’octroi d’un permis minier pour le projet Tijirit. 

Cette importante décision du ministère du Pétrole, de l’Énergie et des Mines en faveur d’Algold sera formalisée par décret du Conseil des ministres mauritaniens dans les prochaines semaines. Conformément aux termes de la licence minière, Algold réalisera une étude de faisabilité d’ici décembre 2018.

«Ce jalon est une réussite importante tant pour la Mauritanie que pour Algold et est important pour notre plan de croissance pour Tijirit, ainsi que pour le développement d’autres dépôts sur la zone des permis, qui s’étend sur plus de 300 kilomètres carrés», a déclaré François Auclair, Directeur général Officier, Algold.

Algold a acquis le projet Tijirit en avril 2016 et a immédiatement entrepris un important programme d’exploration, sous lequel il a réalisé 20 000 mètres de forage (Phase I et II). Le forage a permis à Algold de mettre en évidence un dépôt d’or de haute qualité avec un potentiel de hausse significatif. Un calcul initial de la ressource effectué en mars 2017 par SGS Geostat a estimé une ressource aurifère inférée de 602 130 onces à une teneur moyenne de 2,29 g / t Au.

Le programme de forage de Algérile Phase III de 25 000 mètres, qui a débuté le 1er février 2017, est en cours dans le but de délimiter davantage le dépôt d’or de haute qualité à Tijirit.