Palais de Beit Salam (Moroni). Le président AZALI Assoumani répondant aux questions de Daniel Djagoué, envoyé spécial de Financial Afrik.

A la tête des Comores depuis  mai 2016, Azali Assoumani vient de boucler une année riche en réalisations.  

Pour la première fois, l’archipel de l’Océan indien a mis fin aux délestages qui paralysaient toute action économique. ” S’il y a une chose dont nous sommons fiers,  c’est la question de l’énergie. Nous avons réussi en moins d’un an à mettre définitivement un terme aux délestages qui étaient devenus la règle et qui rendaient illusoire toute ambition de développement économique”, déclare le président Azali Assoumani. 

Envoyé spécial de Financial Afrik à Moroni, Daniel Djagoué s’est longuement entretenu avec celui qui promet à ses concitoyens  l’émergence en 2030.  A lire dans le numéro 41 de Financial Afrik, en kiosque du 15 juin au 14 juillet 2017, notre dossier spécial sur Les Comores, ce pays au potentiel insoupçonné.