La Banque africaine de l’import-export (Afreximbank) va participer au financement du Plan national de développement économique et social (PNDES) au Burkina Faso à hauteur de 1,6 milliard de dollars.

Ce montant servira à appuyer les secteurs du coton, de la construction de parcs industriels et de zones économiques spéciales, le développement de parcs industriels, l’énergie solaire, le développement du chemin de fer entre le Burkina Faso et les pays de la sous-région, et d’autres projets importants dans le cadre de la stratégie de commerce intra africain.

En ce qui concerne le commerce, la banque envisage d’aider le Burkina Faso à importer certaines matières premières-clefs pour son développement, en soutenant les entreprises locales à échanger avec les pays limitrophes à travers la construction d’infrastructures de stockage et l’amélioration du secteur du transport.

Ce contenu pourrait également vous intéresser