Le président camerounais  Paul Biya  a déchargé  Jean Louis Beh Mengue de ses fonctions par un décret daté du 8 juin 2017.  

Le désormais ex-directeur général (DG) de l’Agence de régulation des télécommunications (ART) est accusé par le ministère des postes et télécommunications d’avoir illégalement octroyé en 2016 un titre transitoire à l’opérateur Vodafone. Bien plus, la tutelle exigeait  de lui la liste exhaustive de tous les autres opérateurs dans la même situation.  L’ancien DG a d’abord attendu une sommation ministérielle avant de s’exécuter.

Par ailleurs, en juillet 2013, le Conseil supérieur de l’Etat (Consupe), administration chargée de veiller à la bonne gestion des dépenses publiques et au respect des procédures, a épinglé Jean Louis Beh Mengue pour de multiples fautes qui ont fait perdre à l’Etat des milliards de FCFA.

Selon un décret  signé le 8 juin 2017  M. Beh Mengue est remplacé par l’ancien secrétaire général du ministère des Travaux publics (Mintp), Philémon Zo’o Zame. Le nouveau promu est né 1962. Avant d’être promu au Mintp, M. Zo’o Zame a été nommé en janvier 1999 comme attaché au Secrétariat général de la présidence de la République. L’ancien DG de l’ART, lui, a occupé ce poste depuis la création de l’Agence en 1999. Il est limogé dans un contexte où il avait des relations tendues avec sa tutelle, le ministère des postes et télécommunications (Minpostel).

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser