Orange renforce sa stratégie de corporate venture en dotant son programme phare d’investissement dans les start-up, Orange Digital Ventures, d’un nouveau volet dédié à l’Afrique. Dans le cadre de cette initiative, le groupe engage 50 millions d’euros qui correspondent pour moitié aux investissements directs réalisés via son nouveau programme Orange Digital Ventures Africa ; l’autre moitié étant consacrée à des investissements indirects au travers de fonds spécialisés sur l’Afrique.

Avec Orange Digital Ventures Africa, le groupe se dote d’un véhicule d’investissement dédié aux projets innovants en phase de développement initial ou « early stage » dans les domaines des nouvelles connectivités, de la fintech, de l’internet des objets, de l’énergie ou encore de la e-santé.
L’objectif est de cibler les start-up proposant des réponses aux enjeux fondamentaux de l’Afrique tout en faisant levier sur les atouts de l’opérateur sur le continent. Ce soutien concernera toutes les start-up innovantes, qu’elles soient géographiquement basées en Afrique ou qu’elles adressent les enjeux africains depuis un autre continent.
Cette nouvelle initiative qui vient renforcer le dispositif existant d’Orange en matière d’open innovation en Afrique (avec notamment les Orange Fab en Côte d’Ivoire, Cameroun, Sénégal), vient souligner la volonté du groupe d’être un acteur toujours en pointe des écosystèmes numériques.
Ce nouveau vehicule sera doté d’une équipe dédiée, basée à Dakar dès septembre prochain afin de répondre aux attentes de réactivité et simplicité des start-up.
Les start-up pourront entrer en contact avec les équipes d’Orange Digital Ventures Africa via le site Internet digitalventures.orange.com.