L’importation des produits alimentaires a englouti 169 milliards de dollars (49 trillions de nairas) en cinq ans. Ces chiffres du ministre nigérian des Sciences et de la Technologie, Ogbonnaya Onu, couvrent la période allant de 2000 à 2015.

“Un tel niveau d’importation n’est plus soutenable”, a-t-il ajouté, à la sortie de la réunion du Conseil exécutif fédéral tenue mercredi 31 Mai 2017  à Abuja.

Le ministre des sciences a fait savoir que le Conseil de la transformation et du développement des matières premières avait entrepris une étude très importante afin de déterminer le niveau de dépendance du pays par rapport à l’extérieur.

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser