Le  Maroc mène le peloton de tête des investisseurs en Afrique. En effet, le royaume chérifien a investi 5 milliards de dollars en Afrique durant l’exercice passé, selon le rapport 2017 de la banque de données « Foreign Direct Investment  Markets », un service du groupe Financial Times.

Au total, 22 projets sur tout le continent sont concernés par cette manne financière marocaine.

L’Afrique du Sud se pointe à la deuxième place avec un investissement estimé à 2,9 milliards de  dollars pour 72 projets, dépassant largement le Maroc en termes de projets. Le Royaume est le troisième investisseur étranger de la zone Moyen-Orient et Afrique, derrière les Emirats Arabes Unis et l’Arabie Saoudite.

En revanche, le Maroc a accueilli des investissements sur 80 nouveaux projets (+13%) et se positionne à la deuxième place derrière l’Afrique du Sud, qui a reçu des investissements pour 105 nouveaux projets, en repli de 19%. Cependant, du point de vue de la valeur des investissements, le Maroc n’est que cinquième, avec 6,6 milliards de dollars de financements captés, selon le rapport.

Ce contenu pourrait également vous intéresser