La compagnie minière canadienne Iamgold compte dégager une enveloppe de 15 milliards de FCFA dans la construction d’une centrale solaire pour sa mine d’or d’Essakane (Sahel). Une mine qui produit plus de 400 000 onces d’or par année.

Selon des responsables de la compagnie, l’infrastructure d’une capacité de 15 mégawatts, sera construite avant avril 2018.

Elle sera érigée sur une superficie de 22 hectares et comportera 130 000 panneaux solaires qui convertiront l’énergie solaire en électricité afin de permettre à la mine et au Burkina Faso, d’économiser l’importation de 6 millions de litres de fuel par an.

Une centrale qui arrive à point nommé car la transition au traitement de minerai dur a engendré une augmentation de la consommation énergétique à la mine d’Essakane d’environ 14 GWh/mois en 2013 à 26 GWh/mois en 2015.

Pour la mise en œuvre du projet, Iamgold Essakane SA s’est associée à African Energy Management Platform (AEMP) et au producteur mondial indépendant d’énergies renouvelables EREN Renewable Energy SA.

 

 

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser