Du 29 au 30 mai 2017, s’est tenue la 16e session du comité exécutif de CGLU Afrique à Rabat (Maroc). Les travaux ont été présidés par M. Hugues Ngouélondélé, Député maire de Brazzaville (Congo), Vice-Président CGLU Afrique pour la région Afrique Centrale.

Le comité a approuvé les comptes de CGLU Afrique arrêtés en recette à 4595235 euros et en dépenses à 4050974 euros. Ce qui donne un résultat positif de 544261 euros. Le comité a donné quitus au secrétaire général pour sa gestion 2016.

Concernant le partenariat stratégique le comité a eu un échange avec les représentants de la commission européenne qui ont confirmé leur appui à faire des autorités locales d’Afrique des acteurs à part entière et à soutenir CGLU Afrique da,s dans sa mission de représentation et de renforcement des capacités dédiés aux territoires.

Pour ce qui est des agendas internationaux, l’attention a été mise sur l’engagement des autorités locales pour « localiser » ces agendas, à bâtir des plans correspondants à partir de leurs territoires.

Un accent a été mis sur la démarche à suivre pour permettre aux collectivités africaines d’accéder à la finance climat.

Le comité a reçu par ailleurs, le rapport du maire de Brazzaville sur l’avancement de la préparation du sommet Africités organisé à Brazzaville au Congo du 4 au 8 décembre 2018.

Le comité s’est enfin préoccupé de la situation du président de CGLU Afrique , M. Khalifa Ababacar Sall, maire de Dakar et a résolu de continuer à sensibiliser les décideurs africains et l’opinion sur le non-respect des règles de droit dont il est l’objet.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser