Le groupe camerounais Mira Ltd vient d’annoncer la construction d’une unité de production de ciment dans la métropole économique à Douala. Le coût du projet est estimé à 32 milliards FCFA.

L’exécution de ce projet serait la matérialisation de la convention signée dans ce sens en décembre 2015 avec le gouvernement. L’unité de ciment devra générer 1 million de tonnes annuels et créer 1600 emplois directs et indirects.

Mira Ltd, avec deux filiales dénommées Mira Construction et Mira Shipping Agent, intégrait jusque-là la fabrication et le groupe de commerce et était, surtout, connu dans le secteur de la distribution des matériaux de construction.

Son unité devrait rejoindre, sur le marché local, le doyen Les Cimenteries du Cameroun (CIMENCAM, du franco-suisse Lafarge-Holcim), le marocain Cimenterie d’Afrique (CIMAF, groupe Addoha), le nigérian Dangote Cement et le turc Medcem (groupe Eren Holdings), qui disposent actuellement d’une offre annuelle de 8 millions de tonnes de ciment.