Le groupe bancaire Oragroup annonce la clôture, avec succès, de la deuxième tranche d’une émission d’un montant total de 35 milliards de francs CFA (53,3 millions d’euros) par appel public à l’épargne sur le marché financier régional de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). 

Cette émission obligataire entamée le 1er septembre 2016 a donné lieu à une première tranche en octobre 2016, qui avait permis de lever 21,2 milliards de francs CFA (32,3 millions d’euros). La deuxième tranche a permis de lever 15,6 milliards de francs CFA (23,7 millions d’euros), soit un taux de participation de 112,72 %.

« Je tiens à remercier tous les souscripteurs de cette émission obligataire qui nous ont fait confiance pour réaliser nos ambitieux objectifs de croissance. La feuille de route est tracée pour les deux prochaines années et nous avons tous les moyens de la mettre en œuvre. Elle passe par l’extension de notre réseau et des services à notre clientèle, les particuliers et les PME pour l’essentiel. Les solutions de paiement électroniques et d’accès online feront également partie intégrante de notre stratégie », commente Binta Touré Ndoye, Directrice Générale d’Oragoup.

La durée de l’emprunt sur 18 mois assure un taux d’intérêt de 5,75 % brut par an.

Ce programme d’émission – agréé par la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et arrangé par les deux sociétés de gestion et d’intermédiation SGI Togo et CGF Bourse – bénéficie d’une garantie à 100 % du Fonds Gari avec l’appui de son principal actionnaire African Guarantee Fund (AGF), créé par la Banque Africaine de Développement (BAD). Les souscriptions ont été effectuées auprès de toutes les sociétés de gestion et d’intermédiation agréées de l’UMEOA.

Avec un total de bilan de 1 637 milliards de francs CFA en 2016 (2,4 milliards d’euros, + 10 % par rapport à 2015), des dépôts de la clientèle à 1 069 milliards de francs CFA et des opérations de crédits à 1 108 milliards de francs CFA, le groupe affiche un produit net bancaire de 102,2 milliards de francs CFA et un résultat net de 15,1 milliards de francs CFA, en hausse respectivement de 8,5 % et 90 % par rapport à l’année précédente, avec à la clé un ratio opérationnel d’exploitation de 14,16 % contre 7,74 % en 2015.

En 2016, le groupe, présent dans 12 pays de l’Afrique de l’Ouest et Centrale, a franchi la barre des 400 000 clients et compte à présent 1 650 collaborateurs et 139 agences bancaires.

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser