Wifak Bank vient de lancer officiellement ses activités, vendredi 19 mai 2017. La banque qui existe depuis 2002, s’est convertie depuis le 28 avril dernier en banque islamique. 

Elle se présente comme la seule banque tunisienne dont le siège se trouve en dehors de Tunis. Selon  Mohamed Mellousse, PDG de la banque, l’objectif est de «promouvoir l’inclusion financière par le biais d’une stratégie ambitieuse visant à rapprocher davantage les services bancaires de la clientèle, surtout dans les régions généralement peu desservies, et de les adapter aux besoins des PME».

La nouvelle banque proposera à ses clients, particuliers ou chef d’entreprises, un bouquet de services et produits bancaires modernes et innovants conformes aux dispositions de la finance islamique, comme les comptes, le financement et les moyens de paiement nationaux et internationaux, ainsi que des services et des solutions digitales qui faciliteront les opérations bancaires à distance de manière rapide et sécurisée.

Depuis 2015, le capital de la banque est passé de 20 millions de dinars (MDT) à 150 MDT, ce qui lui a permis de devenir la première capitalisation dans le secteur bancaire tunisien régie par les dispositions de la Finance islamique. Et de voir sa notation financière par l’agence Fitch Rating passer, au 1er trimestre 2016, de «BBB-» à «AA+» avec perspectives stables.

Les 3 banques islamiques tunisiennes ambitionnent d’atteindre, d’ici 2022, 15% des actifs 7% actuellement. La concurrence entre les banques islamiques et classiques est  donc sérieusement lancée.

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser