Investisseurs & Partenaires (I&P) et l’Agence des États-Unis pour  le développement international (USAID) envisagent de lever 5 millions d’euros en faveur de jeunes entreprises de trois pays ouest-africains. Il s’agit d’un programme innovant d’accélération à destination de jeunes entreprises situées au Niger, au Burkina Faso et au Sénégal.

Selon les deux organismes, ce montant  devrait  être levé en dette et en capital auprès de fonds, banques et business angels sur la période au bénéfice de jeunes PME dont les besoins sont compris entre 30 000 et 300 000 euros.

Le partenariat accompagnera des start-up et petites et moyennes entreprises à fort potentiel afin de leur faciliter l’accès au financement à 52 PME au cours des trois prochaines années.

Le programme prévoit l’octroi d’un capital d’amorçage, sous la forme d’avances remboursables sans intérêt et un accompagnement personnalisé des entreprises par les équipes de trois fonds sponsorisés par I&P dans les trois pays.

 

L’USAID apporte son appui au programme via l’initiative Partnering to Accelerate Entrepreneurship (PACE) qui vise notamment à orienter les flux d’investissement du secteur privé vers les entreprises en créant et en identifiant des modèles innovants et durables de soutien à ces entreprises.

Ce contenu pourrait également vous intéresser