Le président Directeur Général du groupe Rothschild Global Advisory, Martin L. Kingston, invite les compagnies marocaines à investir en Afrique du Sud. Les propos tenus lors d’une interview avec MAP- Johannesbourg soulignent les fortes opportunités d’Affaire dans le pays. 

« Les compagnies marocaines, qui se sont lancées dans des projets importants en Afrique, ne doivent pas écarter l’Afrique du Sud de leurs plans d’avenir », a déclaré Kingston.

Tout au long de l’entretien, l’homme n’a pas manqué de rappeler les “succes story” entre le Royaume Chérifien et l’Etat Arc-en-ciel en dépit des instabilités politiques qui règnent entre les deux Pays. A l’image de Investec, la société sud africaine de gestion d’actifs qui a racheté le groupe SJL Maghreb, un géant marocain du transport de marchandises, de Sanlam et de Saham et de l’emblématique reprise de Barclays Egypt par le Groupe Attijariwafa.

A la fin de l’entretien, Kingston déclare que la rupture entre l’ancienne idéologie Sud-africaine et la nouvelle sont divergentes et assure que la question du Sahara Marocain est sur la table.

Rothschild Global Advisory est un groupe de conseil financier créé depuis plus de 200 ans avec un réseau de 50 bureaux à travers le monde et 3.300 employés. Le groupe fournit des conseils en matière de fusion acquisition, de stratégie, de financement, d’investissement, aux particuliers et aux gouvernements.